Qui ne c’est jamais retrouvé face à cette situation bigrement cocasse… ? Vous savez ; cette situation où le/la client(e) arrive tout(e) mouillé(e) de chaud comme après un marathon de 2km à dos de lama en foret Subtropical de Papouasie du sud, et pendant lequel les lunettes ont lâchées au niveau du pont, sans aucune explication, et bien évidement il faut faire quelque chose car le lendemain il y a un road-trip en Antartique au crépuscule accompagné de Manchot empereur , le tout en sirotant un Coca-C*la et qu’il faut y voir clair pour admirer le spectacle d’Aurore-Boréal . Bref, Ze réparation de l’extrême et bien je vais vous expliquer comment y réparer étape par étape.

Matériel

Temps : + ou – 35 min (suivant si on est dérangé ou pas)
1 bouteille d’Acétone
1 Grande Vis (longueur de 1,5cm au moins)
1 Foret à main d’un diamètre équivalent ou à peine inférieur à celui de la vis.
1 pointe à tracer
1 Verre de rebu très Concave
1 tournevis
1 Polisseuse
De la patience et un paquet de Macaron pour grignoté <=(en option)
Option Finition : 1 Feutre/Marqueur Noir

1) Faire un trou de guidage avec la pointe à tracer et percer avec le foret à main. Bien conserver les copeaux d’acétate.

2) Visser la vis dans le trou formé. Couper la tête et limer le bout en cône

3) Répéter l’étape 1 sur le 2ème morceau en essayant de respecter au mieux la symétrie de la position du perçage, se servir éventuellement d’un réglet pour une plus grande précision.

4) Visser les 2 morceaux, ne pas fermer d’un coup !

5) Utiliser le verre très concave comme récipient et y verser un peu d’acétone. Mettre un peu d’acétone avec un tournevis entres les parties qui vont ce rencontrer, et fermer/serrer bien fort les 2 morceaux.

6) Mettre les copeaux d’acétate que l’on a conservé lors de l’étape 1 à tremper dans l’acétone. Attendre 1-2 min (suivant l’épaisseur des copeaux) que la réaction ce fasse puis utiliser la pâte formée pour faire la jointure.

/!\ Sur certaine monture, le vernis qui « protège » la monture va partir/s’effriter
(comme si dessous) on y peut rien, on va arranger tout ça après /!\

7) Faire briller avec la polisseuse afin de faire partir les morceaux de vernis et d’adoucir au mieux la jointure. Ne pas appuyer trop fort, sous peine de rayer l’acétate. Il est aussi possible d’utiliser une petite lime afin de façonner les irrégularités de la jointure.

Astuce : Remplacer le coté « Brillant » du vernis qui est partis par un peu de marqueur noir seulement sur la face extérieure (qui n’est pas en contact avec la peau, sinon ça fera lunette Tatouage…), afin de redonner un petit coté Glossy à la monture.

8) Enjoy 😀 !

2 réponses à Ressoudage d’un pont en acétate

Laisser un commentaire

Donate

l'hebergement, la gestion et la mise à jour de ce site ne sont pas gratuit et prennent du temps... n'hésitez pas à contribuer pour en remercier l'auteur....

tchat ' (F5 pour rafraîchir si besoin...)
CHARGEMENT ...